magazine Maman & MoiLa toilette au quotidien de bébé !

   

Anik Messier

Dès la naissance, la toilette de bébé est très importante, car celui-ci n’a pas encore de système immunitaire lui permettant de se protéger contre les microbes environnants. Sa protection repose donc sur une bonne hygiène corporelle. Mais comment prendre soin du cordon ombilical? Comment lui couper les ongles? Faut-il décalotter son pénis?

 

De nos jours, le séjour de maman à la maternité est de plus en plus court.  Même si les infirmières leur enseignent comment faire la toilette de leur petit trésor, de retour chez elles, il arrive qu’elles soient un peu déconcertées. Bébé paraît si frêle, n’y a-t-il aucun risque lorsque qu’on le lave, surtout quand il se tortille de façon inattendue? Rassurez-vous et dédramatisez la situation, en prenant quelques précautions vous deviendrez bientôt experte!

 

Le bain de bébé

La toilette de l'enfant se fait en général une fois par jour. L'heure n'est pas importante et dépend de votre disponibilité. Vous pouvez le donner le matin ou le soir et varier selon les jours. Le bain permet bien sûr de laver bébé, mais c'est aussi un moment de détente et de plaisir. Profitez-en pour lui faire faire quelques mouvements de gymnastique, il en sera ravi.  La sensation de l’eau sur sa peau l’apaisera, lui rappelant le doux temps où il baignait dans le liquide amniotique. Optez pour une petite baignoire en plastique plutôt que votre lavabo ou votre grande baignoire, ainsi vous pourrez le maintenir d’une main tout en le lavant de l’autre. Il existe également des mini-transats en tissu éponge ou en plastique pour vous faciliter la tâche.

 

Avant d’y plonger bébé, vérifiez la température de l’eau avec la main. Elle doit être aux environs de 37 °C et, pour éviter un coup de froid à votre poupon, fermez la porte de la salle de bain et gardez la température autour de 20 à 22 °C. Pensez à prendre tout ce dont vous aurez besoin pendant et après sa toilette et mettez le répondeur téléphonique en marche : il ne faut jamais laisser votre bébé sans surveillance, ne serait-ce que quelques secondes. Il suffit de peu d’eau pour se noyer.

 

Votre savon doux, une débarbouillette et une serviette à portée de main et vous êtes prête! Bien que cela ne soit pas toujours possible, l’idéal serait d’installer sa table à langer à proximité, cela vous épargnera des va-et-vient inutiles à travers l’appartement. Pour sécher bébé, tamponnez-le doucement à l’aide de la serviette; sa peau est fragile et des frottements trop brusques pourraient lui faire l’effet d’un gant de crin!

 

Les soins du cordon ombilical

Le cordon ombilical tombe normalement dans les deux premières semaines suivant la naissance. Avant sa chute, la région ombilicale est nettoyée à l’aide d’un désinfectant à base de chlorexidine à chaque changement de couche. Ne craignez pas de faire mal à votre bébé : le cordon n'a pas de terminaisons nerveuses. Tâchez d'éviter que les couches ne frottent contre le cordon. Vous pouvez replier la couche au-dessous du cordon ou vous pouvez utiliser des couches jetables dotées d'une encoche. Laissez le cordon tomber tout seul. N'oubliez pas : les bébés sont comme ils sont. N'essayez pas de recouvrir le cordon ombilical de linges, de bandages ou de compresses de gaze pour changer l'apparence de cette partie du corps : cela ne fonctionnera pas et ne pourra qu'engendrer des problèmes. Dès que la plaie est sèche, laissez le nombril à l'air. Si une excroissance muqueuse (bourgeon ombilical) est constatée, le pédiatre appliquera localement du nitrate d'argent qui laissera une teinte brunâtre sur la peau durant quelques mois. Une mauvaise hygiène du cordon peut être le point de départ d'une infection ombilicale, puis d'une péritonite grave. Tout écoulement ombilical, tout suintement malodorant imposent la consultation du pédiatre.

 

La tête, le nez et les oreilles

Le cuir chevelu est souvent recouvert de séborrhée, une sécrétion graisseuse communément appelée «croûte de lait » (bien que le lait n'y soit pour rien)... Lavez-le tous les jours avec un gel conçu pour le corps et les cheveux adapté aux nouveau-nés, afin de ne pas lui irriter les yeux. Vous pouvez utiliser un peigne fin ou un tampon de coton qui décollera les peaux grasses que vous nettoierez avec soin. N’ayez pas peur de la fontanelle, elle est bien solide!

 

Bébé n’aime pas qu’on lui touche les oreilles et le nez, aussi faites sa toilette de façon régulière, mais pas systématique, par exemple attendez qu’il ait des sécrétions nasales ou du cérumen à l’orée du conduit auditif avant de procéder. Utilisez un morceau de coton humide, essoré et roulé. Il existe des Cotons-Tiges conçus pour les enfants, mais pour les nourrissons, ils ont tendance à enfoncer le cérumen. Le dos de l'oreille est un endroit fragile où l'humidité et la sueur entraînent fréquemment des crevasses. De l'huile d'amande douce ou de la vaseline ordinaire sont alors utiles. 

 

Les ongles

C’est connu, bébé a les ongles très acérés et il se griffe souvent le visage. Lui tailler les ongles est indispensable, mais s’avère une opération délicate. Utilisez des ciseaux à bouts ronds désinfectés ou une lime à ongles non métallique.  Petit truc : attendez qu’il dorme, la tâche n’en sera que plus facile.

 

La toilette intime

Les organes génitaux sont sensibles. Chez la petite fille, la toilette génitale sera faite avec soin dans les moindres replis. Utilisez une débarbouillette sans savon et lavez d'avant en arrière afin de ne pas ramener les selles vers la vulve. Chez le petit garçon, évitez de décalotter le prépuce avant ses 4 mois. Le plus raisonnable est d'essayer vers 4 mois de repousser délicatement la peau pendant sa toilette, mais de ne pas forcer. Dès que l'enfant esquisse une grimace d'inconfort, cessez la manœuvre. Un jour où l'autre, cela se fera sans heurt.  Il n'y a jamais urgence pour décalotter tant que le jet urinaire est normal. 

 

Dites adieu au talc

La « poudre pour bébé » est inutile et peut être dangereuse. Elle n'est pas toxique pour la peau, mais en manipulant trop vigoureusement le récipient qui la contient, des particules peuvent se répandre dans l'air et être aspirées par bébé, risquant alors de provoquer une infection pulmonaire. Ces poudres au stéarate de zinc sont très irritantes pour les voies respiratoires. De plus, la poudre, les huiles et les sécrétions corporelles forment ensemble une substance qui absorbe les urines et les selles au niveau des plis cutanés et provoque des irritations.

 

À la sortie du bain, enroulez entièrement bébé dans une grande serviette douce afin qu'il ne prenne pas froid. Avant de le rhabiller, pensez à un petit massage. Bébé va adorer!  Faites-vous conseiller auprès de votre pédiatre ou pharmacien pour une bonne huile de massage.

suivant

magazine Maman & MoiAussi à lire

Abonnements

4 numéros pour 13,80$ (taxes incluses)
Téléphonez ou écrivez-nous
   (514) 331-0661
   (514) 331-8821

Publicité

Contactez notre représentant
Simon Rondeau-Lapierre
   (514) 331-0661
   slapierre@editionsmulticoncept.com

Nous joindre

1600 Henri-Bourassa O., bur. 405
Montréal (Québec) H3M 3E2
   (514) 331-0661
   (514) 331-8821
© 2020 - Les Éditions Multi-Concepts inc.
Design, Programmation + hébergement : VisionW3.com