Trucs et astuces anti-stress durant la grossesse


Par Sarah Rioux

21 août 2018


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Trucs et astuces anti-stress durant la grossesse

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Une bonne préparation pour le jour J

Comme dans la vie en général, les plus grandes sources de stress durant la grossesse sont souvent liées à l'inconnu et à l'impression de ne pas être prête ou outillée à ce qui s'en vient. Une bonne préparation avant la grossesse (dans la mesure où la grossesse était planifiée) et durant les neuf mois de celle-ci est donc sans contredit l'un de vos meilleurs alliés pour contrer le stress qui peut vous ronger.

Même avant la grossesse, certaines choses peuvent être faites et vous donner l'impression d'être davantage en contrôle de la situation. Vous pouvez notamment prendre rendez-vous avec votre gynécologue et avec votre médecin de famille avant de concevoir. Cela vous permettra, entre autres, de vous assurer d'un bon suivi lorsque vous amorcerez votre grossesse, en plus de minimiser les chances qu'un trouble de santé, si mineur soit-il, ne vienne compliquer votre grossesse. Vous pouvez également vous informer sur les aspects de la grossesse qui vous inquiètent via des livres ou différents intervenants spécialisés dans ce domaine.

Dès le début de votre grossesse, il est temps de planifier ce qu'il vous faudra faire avant la naissance du bébé. Dressez-en une liste; cela peut vous sécuriser et éviter les oublis. C'est également le temps, si vous le souhaitez, de vous informer sur différents lieux de naissance alternatifs et de visiter ceux qui vous intéressent. Finalement, les cours prénataux sont également une bonne manière de trouver des réponses à maints questionnements communs à bien des femmes enceintes. Ces cours vous permettront également de côtoyer d'autres femmes qui, possiblement, partagent les mêmes craintes que vous et vous donner la chance d'en discuter avec elles.

De saines habitudes de vie

C'est le cas tout au long de votre vie et l'on vous l'a sans doute répété à maintes reprises, les saines habitudes sont votre meilleur allié contre bien des maux. C'est évidemment encore plus vrai lors de votre grossesse, période durant laquelle vos choix et habitudes n'ont plus uniquement d'effet sur vous, mais également sur bébé à venir. Au rayon de la gestion du stress, vos habitudes de vie peuvent également jouer un grand rôle.

De manière générale, c'est vers l'alimentation et l'activité physique que l'on se tournera davantage.

    Au niveau de l'alimentation, bien que votre médecin ou tout autre spécialiste puisse vous faire nombre de recommandations supplémentaires, trois éléments sont essentiels tant à votre propre forme physique lors de la grossesse, mais également au bon développement de bébé :

  • La prise quotidienne d'une multivitamine de grossesse contenant 0,4mg d'acide folique.
  • Une hydratation optimale que vous pouvez maintenir en buvant entre six et huit verres d'eau par jour (voire davantage les jours où vous pratiquez une activité physique).
  • Un régime alimentaire sain et équilibré, lequel devrait, tout au long de la grossesse, vous apporter entre 300 et 500 calories de plus par jour qu'à votre habitude.
  • En plus d'une bonne alimentation, une activité physique régulière vous permettra de diminuer votre niveau de stress. En plus de cet avantage fort intéressant, rester active permet également de diminuer les crampes qui peuvent aller de pair avec la grossesse, de même que les risques de complications à la suite de l'accouchement. Marche, course à pied, yoga ou tout autre activité d'intensité moyenne est donc la bienvenue.

    Reconnaissez vos limites et prenez soin de vous

    Pour certaines femmes, la majeure partie du stress vécu lors de la grossesse sera causé par une fatigue et un manque d'énergie qui peut s'avérer inquiétant. En effet, la grossesse est, en soi, une dépense d'énergie considérable; en plus de tout ce que vous faites de vos journées, cela peut entraîner certaines baisses d'énergie. Il est donc important de garder cela en tête et de reconnaître qu'il vous arrive parfois d'avoir besoin de repos ou d'une petite pause au cours de la journée. Privilégiez donc les courtes siestes ou encore les activités qui allient repos et ressourcement telles que la méditation ou les exercices de visualisation.


Aussi à lire