Les bienfaits du lait maternel


Catherine Dutrisac

07 novembre 2016


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Les bienfaits du lait maternel

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Depuis quelques années, plusieurs mouvements tentent de revaloriser l’allaitement maternel, processus biologique et naturel. Jadis, comme il n’était pas rare que les mères meurent en couches, les familles de nouveau-nés ayant perdu leur mère avaient recours à des nourrices pour qu’ils soient nourris au sein. Par la suite, pendant des siècles, les aristocrates et les gens aisés ont voulu se dispenser de la « tâche » de  l’allaitement en engageant également des nourrices. Or, depuis les années 1980, des associations pour aider les mères et pour protéger l’allaitement maternel ont été mises sur pied. Depuis, la pratique de l’allaitement naturel est de plus en plus répandue, tant dans les pays industrialisés que dans ceux en voie de développement. Cependant, certains mythes persistent à cause de la désinformation qui circule un peu partout, mais grâce aux formations des professionnels de la santé, des différents groupes de soutien et des séances de préparation à la naissance, les mères sont de plus en plus informées et sont nombreuses à choisir l’allaitement maternel pour les premiers mois de vie de leur nourrisson. 

Même si le lait en poudre, préparé industriellement, est aujourd’hui d’une qualité indéniable et qu'il contient évidemment les nutriments essentiels pour l’enfant, les bienfaits du lait naturel ne sont plus à prouver. Dès la naissance de bébé, le lait qu’il boira s’appelle colostrum. Cette substance, qui n’est pas tout à fait du lait, contient toutes les vitamines, protéines, acides aminés, sucres et sels minéraux dont le nourrisson aura besoin pendant les deux ou trois premiers jours de sa vie. Par la suite, le lait deviendra plus blanc. Au contraire de la croyance populaire, le sein n’est pas gorgé de lait; c’est le bébé, qui, par sa succion, stimule la production de lait à l’intérieur du sein. Sur une période de 24 heures, une femme produit environ 750 ml de lait et bébé n’en boira pas plus de 180 ml par boire. Tout le monde a entendu bien des histoires quant à la préparation à l’allaitement. Les seins n’ont pas besoin de préparation qui consiste en l’application de diverses crèmes, ni ne demandent de changement dans l’alimentation ou le style de vie de la mère. Le processus de lactation se produira naturellement, sans influence extérieure requise. 

De plus, la composition du lait maternel change en fonction de la journée, de la tétée et de l’âge du bébé. Les fonctions digestives absorbent et digèrent le lait naturel en une heure et demie. Les composantes de ce lait assurent une fonction nutritive, mais elles permettent également un développement sain des systèmes nerveux, digestif et immunitaire. Ce dernier rôle est des plus importants puisqu’il protège le bébé contre certaines maladies infectieuses et chroniques. De plus, certaines études ont démontré que les bébés nourris au lait maternel risquaient moins d’être victimes de la mort subite du nourrisson.  L’allaitement génère la production d’endorphine, une hormone qui engendre le bien-être de la maman et du bébé et, même s’il nécessite une certaine période d’adaptation, il reste que c’est une technique relativement facile. Également, le lait maternel est toujours disponible et gratuit et il ne nécessite pas de stérilisation; c’est certainement un avantage à ne pas négliger. 

Pour les mères qui allaitent, le risque de diabète de type 2, des cancers du sein et des ovaires est moins élevé. Ce n’est pas un mythe que les femmes qui allaitent perdent plus rapidement le poids qu’elles ont gagné durant la grossesse en plus d’être une contraception naturelle efficace. Il reste que l’allaitement est un choix personnel. Les différents types d’allaitement comportent chacun leurs avantages et leurs contraintes. Il vous faudra cerner vos besoins et vos capacités et rien n’empêche la combinaison de l’allaitement maternel et l’allaitement artificiel. Que vous choisissiez d’allaiter, de tirer votre lait ou d’utiliser du lait en poudre, l’essentiel demeure tout de même le contact que vous aurez, en tant que parent, avec votre enfant. Ces moments pendant lesquels vous nourrirez votre bébé sont privilégiés et permettent d’installer un climat de confort, de proximité, de sécurité et d’amour entre vous et bébé. 


Aussi à lire